Un film qui n'est pas pour les enfants

Publié le par Café Bleu

Le film Golden compass (A la croisée des mondes : la boussole d'or) sortira en France le 5 décembre. Il s'agit d'une superproduction qui s'adresse principalement aux enfants. Tiré d'une série de livres écrits par un auteur britannique dénommé Phillip Pullman, l'oeuvre évoque comme nuisance principale le Magistère de l'Eglise élaboré par les Cardinaux et  le Pape. Le film représente l'héroïne sous les traits d'une fillette déterminée à tuer Dieu et ainsi libérer le monde de sa tyrannie. La Chrétienté et l'Église sont souvent critiquées. Par exemple, Ruta Skadi, appelant à la guerre contre l'Autorité et contre le Magisterium, dit que

"Pendant toute l'histoire [l'Église] a essayé de supprimer et contrôler les penchants naturels de l'humain. Et quand elle ne peut pas les contrôler, elle s'en débarrasse".

On y lit aussi :
"C'est ce que l'Église fait, et toutes les Églises sont les mêmes : contrôler, détruire et oblitérer tous les bons sentiments".
Dans un autre passage, Mary Malone, l'un des personnages principaux, ancienne nonne, affirme que
"La religion chrétienne n'est rien de plus qu'une très puissante et très convaincante erreur".
Pour mieux dissimuler ces attaques, on a retiré du scénario du film les thèmes du livre les plus clairement anti-chrétiens. Mais est-ce une raison pour aller le voir ?
Michel Janva pour le Salon Beige

Commenter cet article