"Sarkozy : Le masque tombe déjà"

Publié le par Café Bleu

On se demande à quel degré M. Sarkozy prend ses discours de campagne au sérieux.

Après avoir vilipendé Mai-68, il nomme aux Affaires étrangères et européennes un soixante-huitard emblématique, Bernard Kouchner, ancien dirigeant de l'Union des Etudiants Communistes.

Après avoir fait des gloses sur l'identité nationale, la grandeur et l'indépendance de la France, il confie notre diplomatie au seul homme politique français ayant approuvé l'invasion de l'Irak.

Après avoir promis qu'il n'y aura pas de Constitution européenne, il en accepte les dispositifs supranationaux essentiels sous couvert de réforme institutionnelle.
Combien emblématique l'adoubement du nouveau président français à Berlin, où il tint à recevoir le jour même de son investiture, de la Kaiserin Angela, l'onction du Saint Chrême !

J'appelle tous les Français qui ont voté "Non" en 2005 et pour M. Sarkozy il y a 10 jours à ouvrir les yeux et à voter lors des législatives pour les candidats souverainistes. Ceux qui se sont laissé tromper par la démagogie de cet ennemi de la souveraineté nationale seraient, s'ils ne se reprenaient pas, les pauvres dindons d'une sinistre farce.


Paul-Marie COÛTEAUX
06 81 41 89 32 / (00.32) 2.284.72.06

Publié dans Inattendu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article